Leucémie

La leucémie est une affection maligne, qui peut être chronique ou aiguë.

Les leucémies aiguës

La forme aiguë des leucémies se caractérise par la prolifération, dans le sang et la moelle osseuse, de cellules sanguines de la lignée blanche sous leur forme immature: les leucoblastes. Selon que leur morphologie évoque les lymphoblastes ou les myéloblastes, la leucémie aiguë est dite lymphoblastique ou myéloblastique.

Les manifestations

Les éléments normaux du sang sont fortement diminués: plaquettes, globules rouges, globules blancs matures. L’ensemble de ces anomalies explique les signes cliniques de la maladie: apparition soudaine d’un état infectieux (par chute des polynucléaires qui assurent la défense de l’organisme) et de signes hémorragiques (par chute du taux des plaquettes). L’examen clinique met en évidence une hypertrophie de la rate et de l’ensemble des ganglions.

Le traitement

Les chimiothérapies permettent d’éviter l’évolution fatale à court terme. On observe des rémissions successives plus ou moins longues, et même des cas de guérison complète.

Les leucémies chroniques

Les leucémies chroniques se divisent en deux types: les leucémies lymphoïdes chroniques et les leucémies myéloèdes chroniques.

Les leucémies lymphoïdes

Dans les leucémies lymphoïdes, la prolifération maligne des globules blancs matures porte sur les lymphocytes. La maladie, bien supportée au début, peut rester longtemps inapparente. Elle se limite à une hypertrophie généralisée des ganglions et de la rate.

Le diagnostic est porté à l’occasion d’une numération globulaire qui met en évidence l’existence d’une lymphocytose entre 60 et 95 %. Le traitement de cette forme de leucémie n’est pas toujours nécessaire, une surveillance régulière permettant de décider de la mise en route d’un traitement selon les modifications de la formule sanguine, l’évolution se faisant sur plus de dix ans.

Les leucémies myéloïdes

Les leucémies myéloïdes résultent de la prolifération dans le sang et dans la moelle osseuse des globules blancs de la série granulocytaire. Elles se manifestent cliniquement par une splénomégalie, associée à une altération de l’état général. La numération de la formule sanguine permet le diagnostic en montrant une élévation très importante des globules blancs, leur nombre dépassant en général 100 000 par millimètre cube. La chimiothérapie permet d’obtenir des rémissions plus ou moins prolongées; cependant, après plusieurs années d’évolution, l’apparition de cellules jeunes (ou blastes) dans le sang indique que la leucémie devient aiguë avec un pronostic fatal à brève échéance.

Leucémie aiguë

Leucémie aiguë : qu'est-ce que c'est ? Le terme de leucémie aiguë (LA) regroupe plusieurs entités qui diffèrent par leur présentation clinique et biologique et...