Macrolides

Macrolides: qu’est-ce que c’est ?

Les antibiotiques sont des médicaments qui sont utilisés dans la lutte contre les infections bactériennes. Les macrolides sont des antibiotiques largement utilisés en médecine générale pour traiter des infections de gravité modérée.

Les bactéries, les champignons et les parasites sont communément regroupés sous le terme de microbes ou germes. Il s’agit en fait de micro-organismes, la plupart du temps invisibles à l’œil nu, pouvant être pathogènes c’est à dire à l’origine de maladies.

En parallèle à l’utilisation des vaccins et l’amélioration des conditions d’hygiène, l’antibiothérapie a représenté une étape majeure dans la lutte contre les infections.

Les antibiotiques se regroupent en différentes classes. Ils se différencient par leurs caractéristiques chimiques, leurs modes d’action, ou leurs utilisations thérapeutiques.

Les macrolides sont des antibiotiques découverts dans les années 50.

D’origine naturelle, les premières molécules de cette classe ont pour origine des bactéries du genre Streptomyces. Leurs structures chimiques ont parfois été modifiées pour créer de nouvelles molécules, principalement dans le but d’améliorer leur activité.

Ils sont largement prescrits dans le cadre d’infections non hospitalières. En effet les bactéries susceptibles d’être traitées par ces médicaments demeurent souvent sensibles en ville. A l’origine des phénomènes de résistance, on trouve trop souvent une mauvaise utilisation de ces molécules : temps de traitement trop court ou trop long, mauvais dosage, pathologies ne nécessitant pas l’emploi de ces médicaments (ex : grippe), ou surconsommation.

La présentation pharmaceutique des macrolides, ou forme galénique, est adaptée à une administration aisée ou avec peu de contraintes, en particulier par les enfants (gélules, comprimés, solution buvable, etc.). Les macrolides peuvent être utilisés chez la femme enceinte sans risque notable, du fait de la rareté des effets indésirables graves. De part leurs bonnes diffusions tissulaires et intracellulaires, ces molécules sont particulièrement indiquées pour le traitement des infections dues à des germes intracellulaires.

Macrolides: comment ça marche ?

Les macrolides agissent spécifiquement sur les bactéries. Ils inhibent leur prolifération de manière puissante.

Les bactéries ont besoin de protéines pour vivre et se multiplier. Elles synthétisent ces protéines elles-mêmes, à partir de leur matériel génétique. Les protéines sont constituées d’enchaînement d’acides aminés.

L’ADN (acide désoxyribonucléique) bactérien, contient l’information génétique servant à fabriquer les protéines. Cet ADN est dans un premier temps transcrit en ARN (acide ribonucléique). Cet ARN, appelé messager, sert ensuite de base pour la traduction en protéines.

La fabrication de protéines à partir de l’information portée par l’ARN est sous la dépendance d’un constituant cellulaire appelé ribosome. Ce ribosome est lui-même constitué de deux sous unités, appelées 50S et 30S.

Les macrolides interviennent au niveau de la synthèse des protéines bactériennes. Plus précisément, il a été montré qu’elles agissent en se fixant au niveau de la sous unité 50S du ribosome. L’effet de cette fixation provoque un arrêt de l’incorporation des acides aminées et donc un arrêt de synthèse de la protéine.
Les macrolides n’interfèrent pas avec les autres étapes de la synthèse protéique (initiation de cette synthèse, interaction entre les acides aminées et le code génétique correspondant, etc.).

De plus ce blocage entraîne une accumulation d’ARN perturbant la physiologie bactérienne.

Les ribosomes interagissant avec les macrolides sont spécifiques des bactéries. Les ribosomes des cellules humaines ont une structure différente. Donc les macrolides ont une action spécifique sur les bactéries et ne sont pas toxiques pour les cellules humaines.

Les macrolides sont des antibiotiques bactériostatiques. Ceci implique qu’ils entraînent l’inhibition de la prolifération bactérienne. Cette inhibition permet aux défenses immunitaires de prendre le relais dans de bonne condition et ainsi d’éliminer les bactéries.

Macrolides: pourquoi ?

Comme tout antibiotique, les macrolides ne peuvent et ne doivent être utilisées que suite à une prescription médicale. Le médecin estimera, à partir des paramètres cliniques et biologiques, si les macrolides sont une réponse antibiotique appropriée à l’infection bactérienne en cours chez le patient.

Les macrolides sont très utilisés en médecine générale, en particulier grâce à leur bonne tolérance et à la disponibilité de formes galéniques permettant une administration pratique, en particulier chez les enfants.

Les macrolides sont prescrits essentiellement par les médecins généralistes.

Toutes les molécules de cette classe ont un spectre d’action (définissant l’ensemble des bactéries sensibles pour un antibiotique donné) sensiblement identique. La coloration de Gram permet de classifier les bactéries entre celles pouvant être colorées (Gram positif) et celles ne le pouvant pas (Gram négatif). Le spectre d’action des macrolides recouvre essentiellement des bactéries Gram positif (ex : Streptococcus). Les bactéries Gram négatif sont en général résistantes aux macrolides (ex : Escherichia coli). D’autre part, les macrolides peuvent avoir une action sur les germes intracellulaires (ex : Mycoplasma pneumoniae).

Les indications sont limitées aux infections ayant des manifestations au niveau de la sphère oto-rhino-laryngée (ORL), bronchopulmonaires, stomatologiques, cutanées, génitales (en particulier prostatiques) et osseuses.

Certaines molécules sont préférentiellement utilisées pour le traitement de ces infections chez l’enfant. D’autres macrolides sont particulièrement indiqués pour la prévention et le traitement des toxoplasmoses congénitales. Dans la plupart des infections pouvant être traitées par macrolides, les différents principes actifs de cette classe ont une activité proche.

Les macrolides sont souvent prescrits en traitement probabiliste, c’est à dire sans connaître la nature exacte du germe infectieux impliqué, mais avec une bonne probabilité d’efficacité du traitement.

Macrolides: précautions d’emploi

Les macrolides sont des médicaments d’utilisation aisée. Ceci ne doit cependant pas faire oublier qu’il s’agit de médicaments pouvant interagir avec d’autres traitements en cours, ou avec certains états pathologiques ou physiologiques (insuffisance hépatique, allaitement, etc.).

Il faut prendre certaines précautions avant et pendant l’emploi des macrolides

Les macrolides diminuent la dégradation de certains médicaments dans l’organisme et entraînent donc une augmentation de leurs concentrations plasmatiques. Il peut ainsi en résulter une augmentation des effets biologiques et des effets secondaires des autres médicaments. Les principaux médicaments pouvant être concernés par cet effet indésirable appartiennent pour la plupart aux classes suivantes : anticoagulants, antiasthmatiques, vasoconstricteurs, hypnotiques, antiparkinsoniens, immunodépresseurs, médicaments ayant une toxicité sur le rythme cardiaque, médicaments régulant l’humeur.

Il est à signaler également que les macrolides passent dans le lait maternel. Il importe donc de scrupuleusement respecter les prescriptions médicales, de signaler au prescripteur tout traitement en cours et de ne pas pratiquer d’automédication.

Les macrolides sont majoritairement éliminés par le foie. Leur utilisation n’est donc pas recommandée en cas d’insuffisance hépatique. Si nécessaire, une utilisation est tout de même possible sous condition d’une surveillance biologique des fonctions hépatiques. A l’inverse, leur élimination rénale est faible, par conséquent, leur utilisation ne nécessite généralement pas d’adaptation posologique particulière en cas d’insuffisance rénale.

Tout évènement de nature allergique à ces médicaments (ex : manifestations cutanées, respiratoires etc.) doit être immédiatement signalé au médecin et contre-indique leur utilisation. Ces allergies demeurent rares et sont à distinguer des principaux effets indésirables pouvant survenir lors du traitement. Ceux-ci consistent essentiellement en des nausées, vomissements diarrhées, troubles digestifs. Ces troubles restent généralement bénins.

Chez l’enfant les macrolides peuvent avoir une toxicité osseuse, auditive, en cas de posologie trop élevée ou d’utilisation trop prolongée.